Ma grossesse de Chouquette

Publié le par Lu Divine

Le +++

Début janvier....juste installés dans notre nouveau chez-nous.

1h du mat...pressentiment ou non, je fais un test de grossesse.... +++

Waouh...me sens toute perdue d'un coup...c'est sûr , on s'était dit qu'on était prêt, on venait de se marier, de trouver notre maison...Mais en fait , on s'est surtout dit qu'on allait mettre en route les essais BB tranquillou, . On s'est dit "bon on essaie on verra bien, de façon, tout autour de nous, tout le monde galère donc ça viendra quand ça viendra....

Sauf qu'un mois après...et bien voilà. Y'a un +++ sur ce fameux test !

Passé l'état d'hébétude, on est tout de suite euphorique et très contents de cette heureuse nouvelle, qu'on garde précieusement comme un petit secret entre nous !

On vit sur notre petit nuage...

Pas longtemps toutefois...

On descend de notre nuage...

Même pas 3 semaines aprés, soirée entre amis, on sort du restau...et là je sens que çà coule...je sens que ça perce mon jean...je mets ma main...du sang !

Avec Chéri , on se regarde catastrophés..Ni une ni deux nous voilà partis direction les urgences mais on sait tous les deux que ce n'est pas bon signe, pas bon signe du tout....

IL est 2h du mat. Une interne m'examine. Echo...verdict :

"Y'a pas d'embryon, vous perdez pas mal de sang, c'est une fausse couche ! Mais ne vous inquiétez pas, ce n'est que votre premier essai, çà arrive souvent, c'est rien, vous réessaierais le mois prochain" Waouh, çà c'est du tact !

Sauf que c'est pas fini. La petite dame poursuit :

"Donc là, il faudra surveiller, vous allez saigner et surement voir passer quelques morceaux, si ça saigne trop, vous revenez nous voir. En attendant, on prend rendez-vous la semaine prochaine pour vérifier si vous avez tout bien évacuer !"

Franchement le tact du corps médical je peux vous dire que  là , çà nous a fait mal.

Et elle me demande si je veux prendre un médoc pour "évacuer" plus vite.

Eberluée, perdue, je dis non, on reprend nos affaires, et on s'en va, comme çà, abattus, tristes, inquiets, silencieux...

**************************

S'ensuit une longue angoisse, jour après jour, après chaque passage aux toilettes , à guetter, à attendre cette "évacuation"....qui ne vient pas...Les saignements se sont arrêtés. La boule au ventre, on retourne à l'hôpital, pour le contrôle.

Nouveau verdict : il y a un sac mais qui est très aplati, pas d'embryon visible. Ne gardez pas espoir, çà va partir. on recontrôle la semaine prochaine.

Nouvelle semaine d'angoisse. A guetter la moindre perte de sang. Malgré tout cet espoir....

Puis 3ème contrôle : nouvelle écho, ce bruit, ce tac tac tac, l'interne qui me regarde interloqué...oui oui , ce sont bien des battements de coeur. BB s'est accroché, il est toujours là, son coeur bat ! Seulement voilà, le doc me refroidit de suite, il est moitié accroché, moitié dans le vide. Donc une chance sur deux qu'on ne le perde pas. Ne vous faites pas trop d'espoir...

On a alors poursuivi les contrôles hebdomadaires pour s'entendre dire toujours la même rengaine: 1 chance sur deux, il est toujours à moitié dans le vide...Puis ce vide semble se réduire, le doc a l'air de commencer à y croire...il me place sous hormones...

Je maigris beaucoup, je suis inquiète, stressée, aucun petit ventre à l'horizon, je suis à 2 mois de grossesse.

**************************

    Ma grossesse de Chouquette

    On peut enfin y croire !

    Début mars, écho officielle (après les énièmes déjà passées) : le vide est comblé ! Bébé est accroché ! Bébé a bien grandi , il est en pleine forme !

    Croyez moi ou non, je ne sautais pas de joie pour autant...pendant presque 3 mois on m'a dit de ne pas croire à ce BB, de ne pas m'y attacher...j'ai du mal à réaliser...

    Mais mon cerveau a du percuter...la semaine qui a suivi, mon bidou est sorti. J'ai du changer mes pantalons. Ma mère m'a acheté ma première fringue de grossesse : une jolie salopette !

    Je commence à réaliser. Avec Chéri, on est heureux .

    Malgré tout l'angoisse ne me quitte pas. Toujours cette appréhension à chaque passage aux toilettes. Et pour cause, toujours des saignements intermittents...Mais BB va bien, tout va bien.

    Ma grossesse de Chouquette

    Retour en enfer !

    Me voilà arrivée au rendez-vous de contrôle du 6ème mois. Premier rendez-vous où je vais seule, sans chéri. Je suis confiante. Je me sens bien. J'ai un beau bidou. Je ne voulais pas qu'il pose une journée encore pour m'accompagner surtout qu'il n'y a avait pas d'écho (enfin à la base)

    La sage-femme m'examine. Puis toucher vaginal. Puis elle me dit on va faire une écho du col...euh pas normal çà...on me fait pas çà d'habitude....Echo...verdict : menace d'accouchement prématurée, col raccourci ramolli, BB qui appuit déjà. On vous garde en hospitalisation.

    Alors là, c'est la douche froide !

    Chéri me rejoint. On est à nouveau effondrés. 6 mois...c'est bien trop tôt pour accoucher...

    Bref on me donne des perf, des hormones de je sais plus quoi...je reste 5 jours puis je rentre à la maison en consigne repos +++ . Visite sage-femme à domicile chaque semaine...

    Le repos forcé est une horreur moi qui suis plutôt quelqu'un de speed. Je me sens un gros boulet. la chambre de BB n'est pas prête. On n'a encore rien acheté...même pas un habit BB...

    Je me sens frustrée de ne pas pouvoir faire les magasins BB, de toucher toutes ces petites affaires mimi trop douces...Alors vous vous en douterez, Internet était mon nouvel ami...le facteur ma visite quotidienne...tout est arrivé par la poste !!! ^-^

    Mon bidou de Chouquette

    Mon bidou de Chouquette

    BB on t'attend !

    Nous voilà au 8ème mois. Mon col est ouvert depuis un moment déjà mais BB est toujours là bien au chaud. Sauf que maintenant il peut sortir ! Et je peux vous dire qu'avec ce repos forcé, je suis bien heureuse de pouvoir bouger même si je me traine ! Sauf que voilà, j'aimerai bien qu'elle sorte ma crevette maintenant ! Ménage à fond, promenade à pied...même que je danse avec la WII !

    Et bien non ! Tellement leur traitement étaient efficaces que moi j'ai plus aucune contraction...mais là j'en voudrais bien !

    Finalement, au petit matin, au lit avec Chéri, on entend un "crac" , je me lève d'un coup et là c'est l'inondation : Rupture franche de la poche des eaux !

    Go la mater !

    C'est parti pour la rencontre avec Chouquette ...qui au final ne sera arrivée malgré toutes ces péripéties que 12 jours plus tôt !

    Alors oui, dans tout çà , on a eu beaucoup de chance.

    On a eu la chance de devenir parents d'une adorable chouquette et malheureusement l'histoire ne se termine pas toujours aussi bien pour tout le monde.

    Mais au fond de nous, il faut toujours garder une ombre d'espoir, même si tout semble liguer contre nous...car si j'avais écouté la première interne, j'aurai pris un médoc...et Chouquette ne serait pas là aujourd'hui !

     

    Je vous raconterai sûrement dans un prochain billet la naissance de Chouquette. En attendant , si vous ne les avais pas encre lu, vous pouvez découvrir :

    Publié dans A coeur ouvert

    Commenter cet article

    Renee 11/03/2017 14:13

    Une sacré chance oui, par contre le tact des toubib et à revoir punaise c'est a pine croyable! Bisous c'est émouvant ce récit

    blandine ricard 10/03/2017 07:15

    c'est clair qu'ils manquent de tact !!! j'ai eu bcp de péripéties pour mes grossesses fait des FC et cie et voilà tjs le meme discours plat et froid c'est pas grave ça arrive à plein de monde !!! " connard c'est pas ce que j'ai envie d'entendre à ce moment là"

    Lu Divine 10/03/2017 22:20

    C'est tout à fait ça ! Pire que si c'était des robots qui nous parlaient !